HELLZEIMER

Not My Wars

Thrash Metal - Nantes

On va retourner aux sources, retour à l’un des styles de base du Metal : Le Thrash Metal. On connait tous au moins l’un des quatre groupes du BIG 4 OF THRASH avec Metallica, Anthrax, Slayer et Megadeth, on sait assez facilement ce que donne ce style et cette fois-ci, on ne part pas au Etats-Unis mais dans la Bretagne dans la ville de Nantes pour écouter l’album Not My Wars du groupe Hellzeimer, CD sortie en 2017.

 

Les nantais commencent leur album avec une introduction de 0 :55 minutes avec un thème plutôt particulier, des sonorités de vieux appareils comme le Minitel, c’est très perturbant car j’ai connu ce genre de sons, mais passons à la suite car ce qui nous apporte le plus est ce qu’est capable de faire le groupe armé de ses instruments et de la hargne que l’on retrouve dans ce style fondamental de notre Histoire.

Et tout cela commence vraiment avec Not My Wars (du même nom que l’album), le groupe ne fait pas dans la dentelle avec la puissance dégagée et la voix ne se fait que très peu attendre avant de montrer ce dont sont capable les nantais.

L’ensemble est à la fois entrainant comme l’est souvent le Thrash mais aussi moderne, nous n’avons pas un simple copier-coller comme cela peut etre le cas, ni un groupe tribune. Là, c’est des compositions personnelles mais aussi une apothéose à travers les différents passages. L’influence Thrash se fait sentir mais je ressens aussi des influences autres comme du Heavy, du Death, du Hardcore et même du Extreme à certains moments, ce qui rends vraiment le CD unique.

A travers toute la playlist que comporte Not My Wars, on a vraiment le droit à tout l’étendu de la palette de talents de tout nos Zeimer avec Nicky au chant, Pierrick et Yoann aux guitares, Olive à la basse et enfin Yvo à la batterie.


La thématique des morceaux et l’ambiance est assez similaire à un autre groupe déjà passé par nos mains : WARCALL (un groupe venant du Canada), qui parle de batailles, de guerres comme le souligne leur nom (l’appel de la guerre), pour ceux qui est de HellZeimer avec Not My Wars, est davantage les conséquences de la guerre plutôt que la guerre elle-même.

Les morceaux, ne sont pas qu’une thématique mais aussi des riffs, des mélodies, des solos, et j’en passe. On est clairement servi avec ses 11 titres, de la première seconde à la dernière. Cela vaut vraiment le détour.

 

Durant ses 36 minutes que compose Not My Wars avec ses 9 titres d’en moyenne de 4 minutes, on ne s’ennuie pas du tout avec HellZeimer, leur playlist comporte 11 titres tels que :

1.      Introduction

2.      Not My Wars

3.      Back From The Grave

4.      Last Feast

5.      Burning Inside

6.      Battlefield

7.      Living Thrash Metal

8.      Nothing

9.      Speed

10.  Between Life And Death

11.  Outro

Franchement, je ne vous le cache, je n’ai jamais accroché au Thrash, je ne retrouve que très rarement dans certains groupes, le petit quelque chose qui me fait kiffer un groupe et son travail. Et là, Ce n’est pas un petit quelque chose qu’HellZeimer, mais plusieurs, j’ai apprécié le CD de tout son long. Not My Wars est un album vraiment excellent qui fait suite à leur premier EP de 6 titres : War Is Coming sortie en 2011, donc je ne peux pas juger le groupe sur leur évolution mais Not My Wars fut une découverte qui aurait été con de louper.

 

Avec un CD aussi bon, le groupe a vraiment davantage de chance de se faire connaitre dans notre hexagone mais aussi en dehors de nos frontières et pourquoi ne pas jouer avec des groupes de Thrash plus imposant ou connu (suivant le terme que vous préférez) comme par exemple Deficiency ou encore Loudblast. Après c’est un autre level comme avec le Big 4 of Thrash cité plus haut). Procurez vous ce CD afin de soutenir un groupe qui le mérite, et si vous êtes promoteur, association ou bookeur, je vous invite très vivement à contacter le groupe si vous cherchez un groupe de Thrash qui saura vous ravir ainsi que votre public.

 

Dernière chose, la jaquette, elle est magnifique, cela correspond très bien au groupe, les conséquences de la guerre et l’espoir est représenté par la fleur. Très beau message. Le graphiste a vraiment fait de l’excellent travail.

 

N’oubliez pas que ces lignes ne sont que mon avis personnel et donc je vous invite à découvrir le groupe par vous-même.

 

Fab’

 

Lien Facebook de HELLZEIMER

Lien pour écouter le groupe